mardi 22 septembre 2009

Films conseillés pour le cinéma d'amérique latine

L’Association Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse

a sélectionné pour vous :

Des films en compétition :

EL HOMBRE DE AL LADO - L’HOMME D’À CÔTÉ

GAUMONT / Mardi 23 à 20h et vendredi 26 à 18h

Réalisation : Gastón DUPRAT et Mariano COHN › Argentine / 2009 / 1h50 - Contact distributeur : gardelli@wanadoo.fr

Leonardo, dessinateur industriel en vogue, vit avec son épouse et sa fille dans une maison conçue par Le Corbusier. Un beau matin, ils sont réveillés par un bruit répétitif : il s’agit du voisin qui a décidé de creuser une ouverture pour une fenêtre. Celle-ci se trouvant en vis-à-vis avec sa maison, Leonardo va tenter de l’en dissuader. Un film d’auteur dont on reconnaît la signature : la recherche esthétique et une réflexion sur l’art constituaient déjà le grand intérêt de El artista. Cette fois-ci, à travers les difficul- tés de cohabitation entre des personnages antagonistes, les réalisateurs abordent la comédie sociale. L’humour n’est jamais gratuit et le constat sous-jacent peut donner le vertige.

Mariano COHN (né le 1er décembre 1975 à Villa Ballester dans la province de Buenos Aires) et Gastón DUPRAT (né le 8 décembre 1969 à Bahía Blanca dans la province de Buenos Aires) ont réalisé ensemble en vidéo plusieurs programmes cultes et expérimentaux pour la télévision. Leur première fiction, El artista, a reçu en 2009 à Toulouse le Prix du public.


PLAN B

Cinémathèque / samedi 20 à 20h10 et jeudi 25 à 14h10

Réalisation : Marco BERGER › Argentine / 2009 / 1h43 - Contact distributeur : idubar@ctvint.fr

Laura, la fiancée de Bruno rompt avec lui car elle a rencontré Pablo. Ce qui n’empêche pas Bruno et Laura de se revoir : il espère ainsi renouer. Mais cette possibilité offrant peu d’espoirs, il décide de passer au plan B : s’introduire dans l’intimité du nouveau couple en devenant l’ami de Bruno... Comme l’a montré Kierkegaard dans son Journal du séducteur, au jeu de l’amour, difficile de rester maître de la situation et de ne pas céder audit amour. Poursuivant les thèmes de ses précédents courts- métrages, Marco Berger les développe à l’aide d’un scénario où les personnages et leurs sentiments évoluent au fil de leurs dialogues comme chez Rohmer. Le travail des acteurs doit beaucoup à la réussite du film tout comme les plans savamment travaillés qui permettent souvent d’exprimer l’indicible voire l’inavouable pour les personnages.

Né en 1977 en Argentine. Marco BERGER a étudié à la fois le cinéma et le théâtre. Son court-métrage El reloj (en compétition à Cannes et à Sundance) est à découvrir dans la section LGBT.

MOLOCH TROPICAL

ABC / Vendredi 26 à 20H00 et dimanche 28 à 16h

Réalisation : Raoul PECK › Haïti / 2009 / 1h45 – Contact : d-pertus@artefrance.fr

Moloch Tropical raconte les dernières 24 heures d’un pouvoir avant sa chute. Dans le huis clos d’un palais forteresse au sommet d’une montagne, le Président se pré- pare pour une soirée de gala commémoratif, où seront présents dignitaires et chefs d’États étrangers. Mais ce jour-là loin de la ville, des barricades s’élèvent. La situa- tion va déraper dans une folie burlesque, tragique et loufoque.

Présentation Francis SAINT-DIZIER, président de l'ARCALT (Association des Rencontres des Cinémas d'Amérique Latine de Toulouse). Rediffusion le dimanche 28 à 16h00 à l'ABC


LA PASIÓN DE GABRIEL

Cinémathèque / Mardi 23 à 20h10, Jeudi 25 à 16h15, et samedi 27 à 14h40

Réalisation : Luis Alberto RESTREPO › Colombie / 2008 / 1h26 - Contact : diana@agenciastern.com


Dans un village colombien de la zone andine, le prêtre Gabriel est un grand amoureux de la vie et d’une femme en particulier. Très impliqué dans son sacerdoce, il s’oppose à la fois aux guérilleros et aux militaires qui les traquent, afin de préserver le village et ses habitants de la violence. Histoire émouvante de cet homme aussi sincèrement passionné par une femme que par son dévouement à une communauté.


LA YUMA

GAUMONT / mercredi 24 à 14h et vendredi 26 à 22h

Réalisation : Florence JAUGEY

› Nicaragua / 2009 / 1h31 – Contact : laurence.bierme@orange.fr

Yuma est une jeune femme qui a décidé de s’éloigner des trafics et de la violence de son quartier en se consacrant à la boxe. Elle rencontre un jeune étudiant en journalisme dont elle ne tarde pas à tomber amoureuse. À travers l’histoire de La Yuma se dessine la métaphore d’une société nicaraguayenne qui pour s’affirmer doit lutter tout à la fois contre la misère, le machisme, la défaillance familiale.

Des documentaires en compétition :

DZI CROQUETTES

ESAV / lundi 22 à 21h40 et mercredi 24 à 19h05

Réalisation : Tatiana ISSA et Raphael ALVAREZ › Brésil / 2009 / 1h50 - Contact : tatianaissa@gmail.com

Ce documentaire rend hommage au Dzi croquettes, groupe de cabaret brésilien des années 1970 qui a révolutionné le théâtre et la danse pour une génération entière. Usant du travestisse- ment et de l’ironie, ils ont participé à la révolution sexuelle alors que le Brésil était sous le joug de la dictature militaire. Tatiana Issa, la coréalisatrice et initiatrice de ce documentaire, fait revivre la légende, en réunissant de nombreuses images d’archives et en interviewant des personnalités comme Gilberto Gil ou Liza Minnelli, dont le rôle dans Cabaret de Bob Fosse en 1972 a eu une influence déterminante sur les Dzi croquettes.

Tatiana ISSA (née le 16 janvier 1974 à São Paulo), fille du scénographe Américo Issa, commence sa carrière d’actrice à 7 ans. Elle joue depuis pour le cinéma, la télévision et le théâ- tre. Avec Raphael ALVAREZ (né à Rio de Janeiro), elle dirige Tria Productions. Dzi croquettes, leur premier long-métrage, a obtenu les prix du meilleur documentaire aux festivals de Rio de Janeiro et de São Paulo 2009.


FLORES EN EL DESIERTO

DES FLEURS DANS LE DÉSERT

ABC / mercredi 23 à 18h30 et jeudi 25 à 12h10

Réalisation : José ÁLVAREZ › Mexique / États-Unis / 2009 / 1h13 – Contact : fiorella@mantarraya.com

La culture wixárika (aussi connue sous le nom huichol) s’étend principalement dans les États de Jalisco, Nayarit et Durango au Mexique. C’est une culture millénaire qui a pu au fil du temps maintenir vivante sa cosmogonie centrée autour de l’eau, du feu, du cerf et du dieu hikuri (peyote) qui « est pour nous la bible des métisses », raconte en substance le chaman Andrés Carillo. À la différence d’un documentaire ethnographi- que ordinaire reposant sur la mise à distance de la société humaine filmée, Flores en el desierto est davantage une chro- nique initiatique. Les wixárikas s’approprient le film afin de transmettre et partager leur culture en un temps où la moder- nité se montre à son égard intolérante.

Après des études de droit à la UNAM, il a dirigé la célèbre station de radio Radioactivo 98.5 à Mexico durant douze ans (1992-2003). En 2006, Il a réalisé pour la télévision El silencio de Sarajevo. Son court-métrage Venus a reçu le prix « Courtoujours » à Toulouse en 2007. Flores en el desierto est son premier long-métrage.

Une performance artistique :

INVISIBLES

Déambulation et réalité augmentée sur téléphone portable

Autour des nouvelles technologies d’en- registrement, Bruno Vienna propose au public de participer au processus créatif. Dans cette installation, chaque visiteur se verra confier un téléphone portable avec lequel il se dirigera grâce à la fonction caméra. Sur ceux-ci apparaîtront, au sein d’un décor réel, des présences virtuelles dont le nom et l’histoire seront par la suite dévoilés.

Point de rencontre pour la déambulation cour de la Cinémathèque de Toulouse (accueil du public) mercredi 24 mars de 15h00 à 18h00


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire